RTBF.BE: Laanan renvoie la polémique aux Etats généraux des médias

La ministre de l'Audiovisuel Fadila Laanan estime que les problèmes entre opérateurs de médias écrits et audiovisuels devront être examinés et tranchés par les Etats généraux des médias que doit organiser le parlement de la Communauté française.

Interrogé à propos des accusations de distorsion de concurrence lancées par les éditeurs de presse à l'égard de la RTBF et de son plan de développement multimédia, le cabinet de la ministre a tenu à se limiter à des constatations, sans vouloir trancher la polémique.

Mme Laanan a proposé fin 2008 l'organisation d'Etats généraux des médias, à la suite des demandes d'augmentation des aides à la presse des éditeurs et des plaintes mutuelles de concurrence déloyale de la part de ces éditeurs et des opérateurs audiovisuels, rappelle le cabinet.

La crise économique et l'évolution des habitudes de consommation n'ont fait que renforcer la conviction de Mme Laanan selon laquelle il fallait définir la meilleure façon dont la Communauté pouvait soutenir les opérateurs.

La ministre rappelle aussi que le parlement a repris à son compte l'idée des Etats généraux et qu'elle a mené elle-même un travail préparatoire, qui a abouti à une Table ronde organisée le 22 avril 2009 avec les parties intéressées.

En attendant, Mme Laanan a accéléré la liquidation des aides à la presse et créé un fonds d'investigation journalistique: "elle a fait ce qu'elle pouvait faire dans les limites de ses compétences et de son budget", dit-on a cabinet. (JLS)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés