Saint-Josse: l'échevine Nezahat Namli démissionne pour préparer sa défense

L'échevine de Saint-Josse Nezahat Namli, en charge notamment de la Famille et du Patrimoine locatif de la commune, a annoncé jeudi qu'elle démissionnait de ses fonctions pour mieux préparer sa défense dans le litige concernant des logements privés qu'elle a mis en location. Un des 4 logements visés par une plainte de locataires pour délabrement a été déclaré insalubre par l'inspection régionale que l'échevine elle-même avait sollicitée pour évaluer la situation.

Clamant son innocence et indiquant qu'elle se sentait victime d'une campagne de presse injuste et du comportement peu scrupuleux de deux de ses locataires, elle a précisé qu'elle souhaitais pouvoir défendre son honneur dans de bonnes conditions.

"J'ai par conséquent demandé à mes camarades d'accepter ma démission en tant qu'échevine, le temps nécessaire à rétablir clairement mon honneur", a-t-elle annoncé dans un communiqué, et via son avocat, au cours d'une conférence de presse organisée par le bureau élargi de la section locale du PS comprenant le bourgmestre Jean Demannez, les échevins et la présidente du CPAS.

Le bourgmestre a quant à lui affirmé que la situation de l'échevine serait réévaluée par le PS, une fois que les litiges auront été tranchés.

"La majorité défendra sa candidature à un retour au collège s'il apparaît qu'il n'y a pas matière à la maintenir à l'écart", a-t-il précisé. (JDD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés