Saint-V 2010: crise gouvernementale, pédophilie et James Ensor au programme

Vendredi aura lieu le traditionnel cortège de la Saint-Verhaegen dans les rues de Bruxelles. Cette année, les étudiants de l'ULB et de la VUB ont choisi comme thèmes la crise politique belge, le scandale de la pédophilie au sein de l'Eglise et l'anniversaire du peintre ostendais James Ensor, qui aurait eu 150 ans en 2010.

"Een gelaten regering...laisser faire et en rire ? " est le slogan de cette édition, une seule phrase bilingue, "pour illustrer le fait que les étudiants francophones et flamands vivent en bonne entente", lit-on dans un communiqué de l'Association des Cercles Etudiants (ACE) de l'Université Libre de Bruxelles.

Des caricatures du lion flamand, du coq wallon et du Manneken Pis bruxellois seront représentés sur la médaille de la Saint-V. Les symboles auront les oreilles bouchées, les yeux fermés ou la bouche bâillonnée.

Les étudiants ont également tenu à célébrer l'anniversaire du peintre James Ensor, "un artiste très critique à l'égard de la société, de l'Eglise et du monde politique", poursuit le communiqué.

Les cérémonies débuteront dès 9H30 avec le dépôt de fleurs à différents monuments, dont la tombe du fondateur de l'ULB Théodore Verhaegen. Les chars des étudiants rassemblés au Sablon commenceront à partir de 13H30 leur descente sur la ville.

La Saint-Verhaegen fête la fondation de l'université, qui, en 2009, soufflait ses 175 bougies.

Cette année encore, la bière coulera à flot pour les milliers de guindailleurs attendus. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés