Publicité

Sans-papiers: grève de la faim à l'église du Béguinage

Les quelque 230 occupants sans-papiers de l'église du Béguinage à Bruxelles ont entamé depuis deux jours une grève de la faim en vue d'obtenir la régularisation de leur situation.

Les 170 hommes et 60 femmes occupent l'église du Béguinage depuis le 20 janvier dans l'espoir de pouvoir être régularisés sur base d'une circulaire, dont l'élaboration a été annoncée dans l'accord du gouvernement de mars 2008.

Après avoir mené des actions régulières auprès de représentants politiques et de l'Office des Etrangers, les occupants sans-papiers de l'église du Béguinage estiment que la grève de la faim est leur dernier recours.

Le curé néerlandophone de l'église, Daniel Alliet, a déclaré qu'il n'approuvait pas le choix des occupants d'entamer une grève de la faim mais qu'il continuait à les soutenir dans leur action. "Quand une personne tente de se suicider, la famille ne doit pas être là pour juger mais pour comprendre les raisons qui poussent cette personne à commettre cet acte", a-t-il dit. (FLO)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés