Sécurité routière: les patrons représentent des entreprises nationales

L'Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR) a contacté les patrons qui posent sur ses affiches parce qu'ils représentent de grandes firmes nationales, actives tant en Flandre qu'en Wallonie et auxquelles tout le monde peut s'identifier (Agfa-Gevaert, La Poste, Electrabel ou Microsoft), a expliqué l'Institut dans un communiqué.

Ces patrons représentent des firmes qui ont pu répondre rapidement à la demande de collaboration que leur a adressé l'IBSR. Plusieurs patrons francophones ont été contactés mais ils ont décliné l'invitation pour des raisons diverses, a indiqué l'IBSR, tout en précisant qu'il ne fallait pas y voir un manque d'intérêt de leur part pour la sécurité routière.

Quant aux rumeurs faisant état d'un projet de scission de l'Institut en une aile néerlandophone et une aile francophone, elles sont infondées, a affirmé l'IBSR. Une réorganisation est en préparation mais elle est destinée à renforcer l'Institut en redéfinissant ses missions et en améliorant son efficacité, a-t-il ajouté.

Une campagne d'affichage de l'IBSR a créé la polémique. Les affiches plantées le long des routes représentent des patrons, tous Flamands, adressant aux automobilistes un message de prévention. Le ministre wallon des Travaux publics, Benoît Lutgen, a jugé que l'initiative était "une faute de goût" et demandé une plus grande concertation entre l'IBSR et la Région wallonne, qui prête ses panneaux à l'Institut. (ROJ)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés