Sekkaki et Johri condamnés à 30 ans de prison au Maroc

Ashraf Sekkaki et Mohammed Johri ont été condamnés à trente ans de prison au Maroc, a indiqué VTM mercredi dans son journal télévisé en se basant sur des médias marocains.

Après s'être évadés de la prison de Bruges l'année passée, Sekkaki et Johri avaient commis plusieurs attaques en Belgique puis s'étaient envolés vers le Maroc.

Le tribunal de Oujda les a condamnés à trente ans de prison, notamment pour les faits commis dans notre pays. Ils ont été déclarés coupables de détention d'armes prohibées, de détournement d'un hélicoptère, d'attaques de banques en Belgique, d'entrée illégale sur le territoire marocain et d'implication dans un accident de la circulation avec des blessés graves.

Trois complices de Sekkaki et Johri ont été condamnés à trois ans de prison. Selon les médias marocains, Sekkaki a fait appel de sa condamnation et a débuté une grève de la faim. (KWO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés