Six militaires soupçonnés de fraude travaillent toujours à l'armée

Sur les dix-neuf militaires soupçonnés d'avoir escroqué l'armée entre 1996 et 2005, six travaillent toujours pour la Défense, a confirmé le service de presse de l'armée au Morgen et à la Dernière Heure.

Bien que le parquet fédéral veuille poursuivre 19 militaires, officiers et sous-officiers, pour fraude, corruption et association de malfaiteurs, six d'entre eux sont toujours en service à l'armée.

"Dans l'attente de mesures disciplinaires ou statutaires", insiste la Défense. Le parquet fédéral veut renvoyer les militaires devant le tribunal parce qu'ils ont détourné pendant des années de l'argent de l'armée au moyen de fausses factures et d'entreprises corrompues. "Pour au moins 10 millions d'euros", dit-on au parquet.

Les militaires risquent jusqu'à dix ans de prison. (GEL)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés