SNCB: Grève des accompagnateurs suite à l'agression d'un des leurs

Une grève est menée mercredi matin par des accompagnateurs de la SNCB, dans les zones de Waremme, d'Ottignies et de Liège, à la suite d'une agression d'un des leurs survenue mardi matin à la gare de Huy, a appris l'agence Belga auprès d'Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge. La grève devrait s'achever en principe vers 6 heures mais des perturbations sont à prévoir selon Infrabel.

Les accompagnateurs ont débrayé mercredi matin après l'agression d'un des leurs mardi vers 7 heures par un navetteur qui n'avait pas de titre de voyage valide. Les faits s'étaient produits en gare de Huy, sur la ligne 125 Liège-Huy-Namur.

En raison du mouvement de grève, des retards sont à prévoir sur les lignes Liège-Guillemins-Welkenraedt-Aix La Chapelle, Liège-Namur (125), Bruxelles-Liège (36), Bruxelles-Namur (161), Ottignies-Louvain (139) et Charleroi-Sud-Namur (140).

Les accompagnateurs devraient reprendre normalement le travail dès 6 heures, d'après Infrabel. Ce dernier conseille aux voyageurs de se renseigner au sujet d'éventuelles perturbations via le site "railtime.be". (FCH)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés