SNCB: ponctualité desservie par une série d'incidents (Infrabel)

Une série d'incidents ferroviaires aux conséquences lourdes, tels que des ruptures de caténaires ou des vols de cuivre, expliquent le nouveau recul enregistré cette année dans la ponctualité des trains, a indiqué mercredi Infrabel, gestionnaire du réseau, en réponse aux mauvais chiffres parus dans la presse.

La société reconnaît un recul dans la ponctualité des trains, mais elle refuse, en tant que simple gestionnaire du réseau de la SNCB, de commenter les chiffres en eux-mêmes.

Si le nombre d'incidents n'a pas connu de hausse spectaculaire, leurs conséquences ont été plus fortes que les autres années, relève-t-elle.

"Nous avons été confrontés à de nombreux accidents impliquant des poids lourds sur les passages à niveau, qui ont brisé des caténaires. Et ce fut souvent le cas sur des lignes fort fréquentées", fait-on valoir chez Infrabel.

Les vols de cuivre, des incidents tels qu'un court-circuit à la cabine d'aiguillage de Puurs -qui a eu des répercussions pendant dix jours-, les grèves ou encore certains travaux entraînant des retards à court terme, sont autant d'autres explications avancées par Infrabel.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés