Solar Impulse: des centaines de personnes pour observer l'avion solaire

Plusieurs centaines de personnes - curieux et "spotters" (passionnés d'aviation) - étaient rassemblées vendredi soir dans les alentours de l'aéroport de Bruxelles-National pour tenter d'apercevoir l'avion solaire expérimental suisse Solar Impulse, à l'issue de son premier vol international entre la Suisse et la Belgique, ont indiqué des témoins.

Ces personnes, venues en famille, qui en voiture, qui à moto, qui à vélo, se pressaient sur les routes menant aux pistes de l'aéroport, alors que l'incertitude persistait encore sur celle que le gigantesque appareil devait utiliser.

"Tous les bas côtés des routes sont pris d'assaut", a indiqué un témoin, Arnaud, à l'agence BELGA, comparant l'ambiance avec celle de la dernière éclipse totale de soleil d'août 1999. "Tout le monde regarde la même chose en même temps", a-t-il ajouté.

L'avion, mu par la seule énergie solaire et dont les ailes sont recouvertes de 12.000 cellules photo-voltaïques alimentant quatre moteurs électriques d'une puissance unitaire de dix chevaux, était visible peu avant 21h00 au nord-ouest de l'aéroport, dans le soleil couchant, escorté par un hélicoptère de la police fédérale.

Il devait effectuer un dernier grand virage avant de venir se poser, à l'issue d'un vol de plus d'une douzaine d'heures entre l'aéroport de Payerne (ouest de la Suisse) et Bruxelles, à une vitesse maximale de 70 km/h.

(GGD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés