STIB : un peu plus de grévistes, mais pas de paralysie

L'action de grève sauvage entamée vendredi matin par une partie des chauffeurs de bus du dépôt de Haren a quelque peu fait tâche d'huile vers les autres dépôts au moment du changement de service en vue de l'heure de pointe du soir. Le réseau n'est toutefois pas paralysé, d'autant que trams et rames de métro roulent normalement.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect