Succès du paquet de frites face aux hamburgers et aux pitas en Flandre

Malgré le succès grandissant des burgers et des pitas, le paquet de frites reste toujours auprès des Flamands le numéro un incontesté dans le secteur de la restauration chaude et rapide. Plus de la moitié de la population flamande (57 pour cent) se rend mensuellement dans une friterie. La part de Flamands se rendant mensuellement dans des restaurants à hamburgers et des snacks pitas retombe respectivement à 18 et 22 pour cent, selon une étude diffusée dimanche sur les consommateurs belges âgés entre 15 et 65 ans, commandée par le VLAM Centre flamand de promotion de produits issus de l'agriculture et de la pêche).

En moyenne, 3,1 pour cent des Belges se rendent par jour dans une friterie. On constate la présence de plus d'hommes que de femmes dans les friteries. Les consommateurs les fidèles sont âgés de 25 à 34 ans, et sont talonnés par les 15-24 ans.

L'enquête portait également sur les causes de la popularité des friteries. Le goût des frites est en soi déterminant. La friterie est perçue comme un lieu idéal pour clôturer par exemple une semaine de travail, un voyage ou des vacances. Parmi les avantages avancés par les sondés, on épingle le service rapide et la commodité. Près des trois-quarts des Belges se rendent presque toujours dans une même friterie.

La semaine de la frite se déroule du 30 novembre au 6 décembre. Divers concerts gratuits sont organisés dans le cadre de cette semaine. Plus d'infos sur www.weekvandefriet.be. (BEH)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés