Publicité
Publicité

Superviseur STIB: l'agresseur présumé a été placé sous mandat d'arrêt

Le meurtrier présumé du superviseur de la STIB a été placé sous mandat d'arrêt pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner, a indiqué dimanche le parquet de Bruxelles.