Ténérife: un Belge brièvement évacué à la suite d'un incendie au mont Teide

Un Belge a été brièvement évacué mardi en raison d'un important feu de forêt qui fait rage depuis dimanche dans la zone forestière bordant le parc naturel du Teide, sur l'île de Tenerife. Quelque 290 Belges résident de manière permanente sur les trois communes de l'île affectées par l'incendie, a indiqué mercredi le porte-parole des Affaires étrangères en Belgique.

"Aucune aide de l'ambassade n'a par ailleurs été demandée", a-t-il ajouté.

Le Belge aurait très rapidement retrouvé son habitation.

A priori, aucun touriste n'aurait été évacué, la plupart d'entre eux se trouvant sur les côtes de l'île, ont indiqué deux tour-opérateurs actifs dans la région: Jet Air et Thomas Cook/Neckermann/Pégase.

L'incendie était toujours hors de contrôle mardi, après avoir parcouru environ 3.000 hectares.

Les autorités de l'archipel espagnol ont annoncé mardi que le feu, qui dégage une épaisse fumée noire au-dessus de l'île, avait pénétré de quelques mètres à l'intérieur du parc, situé sur les flancs du mont Teide.

Près de 800 pompiers luttent contre le feu, attisé par un vent violent et des températures élevées, appuyés par cinq hélicoptères et trois avions bombardiers d'eau.

Le parc national du Teide, un site naturel de 19.000 hectares inscrit depuis 2007 au Patrimoine mondial de l'Unesco, tire son nom du mont Teide, un volcan qui est le point culminant de l'Espagne, à plus de 3.700 mètres. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés