Tobback rappelle la responsabilité des banques dans la crise actuelle

Le but de la politique doit être de vouloir faire progresser tout le monde et non de provoquer une lutte entre les générations a notamment dit le président du sp.a Bruno Tobback dans le discours qu'il a prononcé dimanche à l'occasion de la réception des voeux de son parti. Il s'en est aussi pris aux banques, responsables en grande partie de la situation économique difficile actuelle.

Il a d'ailleurs suggéré au gouvernement de faire figurer la photo des dirigeants des banques sur les extraits de rôles pour que les citoyens voient clairement qui sont les responsables du fait qu'ils payent beaucoup d'impôts.

M. Tobback a insisté sur le fait que son parti plaide pour une politique qui permet à chacun de progresser et a reconnu qu'il y a des points dans l'accord de gouvernement qui lui conviennent moins. Il faut maintenant faire comprendre à chacun qu'il faut faire des efforts, a-t-il ajouté. Il visait notamment les responsables des banques qui s'accordent toujours des bonus ou les responsables d'entreprises qui contournent la législation sociale.

Le président des socialistes flamands s'en est aussi pris à la chancelière allemande Merkel et au président français Sarkozy parce qu'ils mettent, selon lui, en danger les acquis de l'Europe en matière de paix, de démocratie, de progrès et de solidarité. (AHO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés