Trabelsi adresse une nouvelle lettre depuis sa cellule

La Dernière Heure a reçu vendredi une nouvelle lettre de Nizar Trabelsi, l'homme soupçonné d'avoir voulu s'évader de prison.

Dans sa longue missive, Nizar Trabelsi, qui a été condamné en 2004 à 10 ans de prison pour avoir projeté un attentat contre la base de Kleine-Brogel, répète qu'aucun indice ne permet de le soupçonner de projeter des attentats en Belgique. "Imaginez un tout petit peu un détenu terroriste en prison qui veut s'évader, un détenu bien cramé. Il doit préparer son évasion comme il faut dans un prison où je vous assure que même ma grand-mère à l'âge de 82 ans prendrait maximum deux jours pour partir, tellement c'est facile à Arlon", écrit-il notamment.

Le détenu, qui promet de "mener un combat pour prouver son innocence", rappelle que ses ennemis sont les Américains. "J'étais programmé seulement à tuer, cela, c'est ce que j'ai appris en Afghanistan et j'ai commencé à changer mes idées et à penser positivement malgré cette haine que j'ai dans mon coeur et dans mon sang contre les Américains, pas contre les Européens", poursuit-il. (VVA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés