Train: le bruit du trafic est cerné (La Libre)

Près de 4000 Wallons sont dérangés par un niveau de bruit supérieur à 75 dB, en raison du passage de trains, sur une durée de 24 heures. Le trafic routier affecte, lui, 6100 personnes en Wallonie, rapporte lundi La Libre Belgique. Après plus d'un an de retard sur la directive européenne en la matière, la Wallonie a réalisé une carte du bruit les longs de grands axes ferroviaires.

Les résultats d'une expertise menée à ce sujet par le bureau A-Tech ont été rendus à l'administration il y a un an. Selon le prescrit européen, après l'état des lieux des nuisances, les pays étaient tenus d'élaborer, pour le 18 juillet 2008, un plan d'action, visant à réduire la gêne sonore pour les riverains.

Selon les cartes dont La Libre a pu prendre connaissance, près de 4000 personnes sont exposées à un niveau de bruit supérieur à 75 décibels sur une durée de 24 heures de passage des trains. Pour un niveau sonore situé entre 55 et 59 dB, la population dérangée par le train s'élève à environ 28.000. Et si on ne tient compte que de la nuit, on estime à 2500, le nombre de personnes soumises à un niveau de bruit supérieur à 70 dB.

Au niveau du trafic routier, quelque 500.000 Wallons sont touchés par les nuisances sonores, dont la moitié par un niveau sonore de plus de 55 dB. Sur 24 heures, le bruit du trafic routier dépassant les 75 dB dérange quelque 6100 personnes. (FCH)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés