Train plus cher: le prix ne pourra augmenter que de 1% tout au plus

En raison des mauvais résultats en matière de ponctualité, les prix des tickets de train ne pourront augmenter que de 1% au maximum, a souligné jeudi la ministre des Entreprises publiques Inge Vervotte (CD&V), demandant dans la foulée au conseil d'administration de la SNCB de ne pas appliquer l'augmentation maximale.

La ministre entendait réagir de la sorte aux articles de presse parus jeudi annonçant une augmentation de 2% des billets à compter du 1er février 2011, et ce avant même la réunion du comité de direction.

Dans un communiqué, la ministre rappelle que le contrat de gestion actuel impose des limitations aux éventuelles hausses de prix, notamment en fonction de l'inflation et de la ponctualité.

"En raison de la mauvaise ponctualité ces dernières années, le prix des billets ne peut augmenter que de 1% au plus, ce qui est moins que l'inflation de 2%", explique la ministre. "Cela signifie une baisse de revenus pour la SNCB de plus de 2 millions d'euros. Pour les autres produits, la hausse moyenne maximale sera de 2%". (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés