Publicité
Publicité

Traitement du SHUa - L'Inami évalue le nombre de remboursements supplémentaires à une trentaine

L'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami) estime le nombre de remboursements supplémentaires à une trentaine, après l'accord intervenu entre Alexion et la ministre fédérale de la Santé Laurette Onkelinx. Soliris, le médicament produit par Alexion, est déjà remboursé pour les patients souffrant d'hémoglobinurie paroxystique nocturne (HPN), mais pas encore pour ceux atteints du syndrome hémolytique et urémique atypique (SHUa), dont souffre le jeune Viktor. Ce sera le cas à partir du 1er juillet. Jusque là, Alexion prendra le traitement en charge.