Trop d'antidépresseurs sont mal administrés

Plus d'un patient sur deux qui commence un traitement contre la dépression ne s'est vu prescrire qu'une seule boîte d'antidépresseurs, soit un mois de prise en charge, alors que 6 mois sont recommandés pour traiter un épisode aigu de dépression, rapportent mardi Le Soir et L'Avenir sur base des résultats d'une enquête de la mutualité socialiste Solidaris.

Il ressort également de l'étude que plus d'un affilié adulte sur 10 a consommé au moins un antidépresseur en 2010. Entre 2002 et 2010, la délivrance des antidépresseurs a augmenté (+57,6 %). Le nombre d'antidépresseurs délivrés est passé de 52 milliers de doses en 2002 à 82 milliers de doses en 2010.

Pourtant, le nombre de personnes consommant des antidépresseurs est, lui, resté relativement stable. Ce qui signifie donc, selon la mutualité socialiste, que les trois quarts de cette augmentation s'expliquent davantage par une augmentation de la quantité moyenne délivrée par patient (+42,3 %).

En dehors des prescriptions uniques, on observe en outre une augmentation sensible de la durée de traitement. La durée médiane de traitement est ainsi passée de 168 jours pour les patients ayant initié un traitement en 2004 à 201 jours pour ceux dont le traitement a débuté en 2008, soit une augmentation de 19,6 %.

(PVO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés