Publicité

Tubize: le bijoutier n'a pas été inculpé et a été remis en liberté

Le bijoutier de Tubize, qui a abattu samedi après-midi un braqueur lors du hold-up de son commerce, n'a pas été inculpé et a été remis en liberté dimanche, a indiqué le procureur du Roi de Nivelles, Jean-Claude Elslander.

L'homme avait été temporairement privé de liberté afin d'être entendu. "Au stade actuel, on ne peut exclure la légitime défense du fait de la présence de deux hommes encagoulés et armés ainsi que de menaces à l'encontre de l'épouse et de la fille du bijoutier", a précisé le procureur du Roi.

Le second malfrat a lui été inculpé et placé sous mandat d'arrêt du chef de vol avec violence. Des auditions sont encore prévues dans les prochains jours. Les deux malfrats, dont le braqueur mineur abattu, étaient déjà connus des autorités judiciaires.

Le braqueur abattu était un mineur né en 1994, selon le procureur du Roi de Nivelles. Son complice est lui né en 1989.

Le bijoutier Paul Olivet, né en 1943, dont le commerce est situé rue de Mons (rue commerçante principale) a abattu le premier braqueur avec son fusil de chasse alors que les malfrats tenaient son épouse, née en 1940, et sa fille, née en 1971, en respect, présentes toutes deux dans la bijouterie.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés