Tziganes à Audenarde: les responsables en négociations avant le départ

Un groupe de tziganes composé d'une vingtaine de caravanes, installé depuis dimanche à Audenarde (Flandre orientale), n'a pas encore quitté les lieux, a indiqué mercredi soir le bourgmestre faisant fonction, Richard Eeckhaut (CD&V/N-VA). Le groupe devait quitter le terrain à 17h00.

"Le groupe attend vraisemblablement les responsables qui sont actuellement en négociations avec le propriétaire du terrain sur lequel ils comptent se rendre", explique M. Eeckhaut. "Je resterai sur place jusqu'au départ du groupe. Tout au plus, deux caravanes seront autorisées à rester sur le terrain, car deux tziganes ont été hospitalisés", poursuit-il.

Les tziganes, qui n'ont aucun lien avec le groupe "Vie et Lumière", ont endommagé dimanche une barrière pour se rendre sur un autre terrain de la Minderbroederstraat. La police a établi un procès-verbal pour les dommages.

L'endroit choisi devant prochainement accueillir un festival, le groupe de tziganes avait déménagé vers un parking avoisinant. Des résidents d'un camping situé à proximité se plaignaient du fait que les tziganes utilisaient les sanitaires du camping sans payer et importunaient les campeurs. (207)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés