Un Belge inculpé de meurtre en Espagne: Daniel Imandt reste muré dans son silence

Daniel Imandt, ce Belge suspecté d'avoir tué et dépecé sa compagne en Espagne, a comparu jeudi devant le juge d'instruction à Figueres (Gérone). Il se refuse toujours à toute déclaration. Il serait par ailleurs, selon son avocat, en mauvaise santé.

Le journal catalan El Punt a publié les résultats de l'autopsie de la victime.

Les enquêteurs ont conclu, mercredi, que la victime a été tuée à l'arme blanche, avant d'être dépecée. Ce qui exclut un décès par mort naturelle, écrit El Punt.

Le juge d'instruction de Figueres avait préféré attendre les résultats de l'autopsie de la victime avant d'entendre le suspect qui a donc comparu ce jeudi. Le juge a également décidé que les auditions seront frappées du secret de l'instruction.

Interrogé par l'Agence Belga, le cabinet de l'avocat qui assure la défense de Daniel Imandt, Me Carles Monguilod, a précise que l'homme est détenu.....

La victime, Sabrina Tverbouss-Twerby, 38 ans, originaire de Braine-l'Alleud, entretenait une relation mouvementée avec l'accusé depuis environ un an. Elle avait déjà porté plainte en Belgique pour coups et blessures contre lui, a annoncé un autre quotidien local, le Diario de Girona.

Daniel Imandt devrait bientôt comparaître à nouveau devant le juge d'instruction, une fois que son état de santé se sera amélioré. (MCA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés