Publicité

Un Belge sur trois boit et conduit

Un Belge sur trois avoue prendre le volant "souvent" ou "parfois" après avoir consommé deux verres d'alcool ou plus, selon une enquête Ipsos effectuée pour le compte de l'assureur Axa, dans neuf pays d'Europe de l'Ouest.

Selon les premiers résultats de cette enquête, un Belge sur trois prend le volant même après avoir bu. Seuls les Luxembourgeois sont plus nombreux à le faire (40%), alors que la moyenne européenne est de 19%.

On note également une nette différence de comportement entre les hommes et les femmes: près de la moitié des hommes avouent conduire de temps en temps après avoir bu un verre de trop. Une femme sur cinq seulement avoue faire la même chose.

Les conducteurs qui enfreignent la loi connaissent très bien - même mieux que ceux qui ne conduisent pas après avoir bu - les limites en matière de taux d'alcoolémie et jugent les amendes prévues en cas d'infraction suffisantes.

Les conducteurs qui ne reprennent pas le volant après avoir bu estiment au contraire que les contrevenants devraient être punis plus sévèrement.

Enfin, les jeunes sont loin d'être les seuls à boire et conduire. Ce sont les conducteurs de 45 à 64 ans qui affichent le plus de comportements à risque, 38% d'entre eux avouant qu'ils conduisent "parfois" ou "souvent", après avoir bu deux verres ou plus. (FLO)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés