Un campement de Roms obligé de quitter Jumet

Une cinquantaine de Roms qui s'étaient installés sur le site de l'ancien magasin GB de Jumet (Charleroi) vont devoir quitter les lieux avant vendredi matin. Une décision de justice en ce sens leur a été en effet signifiée jeudi.

La société qui gère désormais ce site jumétois n'accepte pas l'installation de ce campement à cet endroit, et avait introduit une procédure en référé, réclamant le départ de ces gens du voyage. Une ordonnance en ce sens a été rendue en urgence par le tribunal de Charleroi, avec mission confiée à un huissier de justice de la signifier aux intéressés.

L'huissier s'est présenté sur place jeudi matin, accompagné de policiers qui ont procédé à des contrôles d'identité. Il est apparu qu'aucun des Roms n'était dans une situation irrégulière. Cette visite s'est déroulée sans incident.

Il leur a été demandé d'évacuer les lieux au plus tard vendredi matin. L'huissier se rendra à nouveau sur place vendredi matin, afin de vérifier que les intéressés se sont bien conformés au jugement qui leur a été signifié. (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés