Publicité
Publicité

Un cas de brucellose découvert dans un troupeau de bovins à Liège

Un cas de brucellose dans un troupeau de bovins situé dans la province de Liège a été récemment constaté après avortement, indique vendredi l'Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire (AFSCA) dans un communiqué.

L'AFSCA a bloqué l'exploitation atteinte et a délimité une zone de protection. Les déplacements des animaux sont retracés afin de repérer la source et la dispersion éventuelle de l'infection.

Pour l'heure, l'AFSCA n'a connaissance que de deux bovins exportés vers les Pays-Bas. Les autorités néerlandaises ainsi que la Commission européenne ont été informées. Tous les bovins de l'exploitation liégeoise seront abattus.

Le dernier cas de brucellose découvert en Belgique datait de mars 2000. La Belgique avait été déclarée officiellement exempte de brucellose bovine par la Commission européenne le 25 juin 2003. Il s'agit du premier cas de la maladie découvert depuis lors.

La brucellose est une maladie contagieuse provoquée par la bactérie Brucella abortus. L'affection, qui touche principalement les bovins, cause surtout des problèmes chez des animaux gravides entraînant principalement l'avortement. Cette maladie peut occasionnellement être transmise à l'homme lors de contacts avec des animaux infectés. La viande bovine ne présente aucun danger pour les consommateurs, mais le lait des vaches infectées peut véhiculer le germe. En l'occurrence, l'exploitation touchée par la maladie ne commercialise pas de lait.

Tout éleveur et tout vétérinaire d'exploitation est obligé de faire procéder à des analyses quant à la brucellose après avortement chez des bovins, rappelle l'AFSCA. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés