Publicité
Publicité

Un défenseur marocain des droits de l'homme agressé à Bruxelles

Le défenseur marocain des droits de l'homme, Ahmed Marzouki, survivant du bagne de Tazmamart, a été agressé mercredi en début de soirée à Bruxelles par deux inconnus qui l'ont roué de coups et insulté en arabe, a-t-il indiqué à l'AFP.

L'auteur du best-seller "Tazmamart, cellule 10", qui a passé 18 années enfermé dans le sinistre bagne de Tazmamart pendant les "années de plombs" au Maroc (1960-1999), devait donner une conférence mercredi soir à Bruxelles sur le thème de la "réconciliation" et des droits de l'homme dans son pays.

"Alors que nous marchions dans la rue avec un petit groupe pour nous rendre à la conférence, un homme m'a intercepté par l'arrière, m'a placé un genou dans le dos et m'a fait tomber. Ensuite, les coups ont commencé à pleuvoir de tous côtés et j'ai aperçu une arme blanche", a expliqué M. Marzouki. "Il m'ont insulté en arabe", a-t-il précisé.

Selon le réalisateur de cinéma Mohamed Ouachen, qui a assisté à la scène, les agresseurs étaient deux.

"C'est un travail de professionnel", a pour sa part jugé M. Marzouki, estimant qu'il s'agissait probablement de "gens qui veulent se montrer plus royalistes que le roi".

Ahmed Marzouki a indiqué avoir déposé plainte.

Selon le sénateur belge Hassan Bousetta, cette agression a causé en quelques heures un grand émoi dans la communauté d'origine marocaine de Belgique.

(CYA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés