Un homme en danger de mort après une intervention policière violente

Un homme de 25 ans de Putte se trouve entre la vie et la mort, à la suite d'une intervention de police qui a dégénéré. La police a ouvert le feu, voyant l'homme agiter des machettes. La famille de la victime est outrée par la façon de procéder de la police et a décidé de porter plainte.

Jeudi soir, vers 23h15, la police locale a reçu un appel des parents de Raphaël Verhoeven. Leur fils se comportait de manière agressive et s'était enfermé dans sa chambre. Les parents craignaient que leur fils ne commette un acte de désespoir.

"La personne étant connue des services policiers pour son comportement agressif, plusieurs équipes se sont rendues sur place", explique la porte-parole du parquet. "Sur place, le jeune homme s'est opposé à la police. Il agitait des machettes. La police a d'abord tenté d'intervenir verbalement et s'est ensuite vu contrainte de recourir au spray lacrymogène. Ensuite, dans l'accrochage, plusieurs coups de feu ont été tirés. Une enquête est actuellement en cours sur les circonstances exactes des faits", conclut-elle.

La famille prétend que trois coups de feu ont été tirés, alors que leur fils était déjà maîtrisé au sol. L'une des balles a traversé la tête de l'homme. Les parents n'admettent en outre pas que le père, qui est médecin, n'a pas été autorisé à se rendre auprès de son fils pour lui prodiguer les premiers soins.

Les parents ont porté plainte pour coups et blessures volontaires, tentative de meurtre et abstention coupable. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés