Un jeune sur huit est adepte du "binge drinking"

Un jeune sur huit âgé de 15 à 24 ans boit au moins six verres d'alcool par soirée, chaque semaine, selon l'enquête de Santé 2008 de l'Institut de Santé Publique (ISP), dont les journaux du groupe Sud Presse publient les résultats samedi.

Pour la première fois, l'ISP s'est intéressé au phénomène du "binge drinking" (ou biture express). L'étude, menée auprès de 11.254 Belges, révèle qu'un sondé sur douze le pratique une fois par semaine. Chez les 15-24 ans, ce chiffre grimpe à un sur huit (12%).

Un jeune Bruxellois sur dix déclare boire six verres d'alcool par soirée. Si l'on ne tient compte que des garçons de 15 à 24 ans, 17% d'entre eux affirment souscrire à cette "mode" à un rythme hebdomadaire.

Filles et garçons découvrent en moyenne l'alcool au même âge, à savoir 18 ans et 2 mois. La consommation serait "problématique" (à la limite de la dépendance) pour 15% des jeunes Bruxellois et 6% des jeunes Wallons.

En matière de drogue, 14% des Belges et 30% des 25-34 ans ont déjà essayé le cannabis. Trois pour cent des sondés sont des consommateurs réguliers. Concernant l'ecstasy ou la cocaïne, ils sont 4% à l'avoir essayé (2% des 15-34 ans).

Ces chiffres seront analysés le 21 mai prochain au Parlement de la Communauté française, selon Sud Presse. Une seconde réunion est prévue le 28 mai au Parlement wallon. L'objectif est de mettre sur pied un plan de lutte contre les assuétudes. (CHN)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés