Un milliardaire néerlandais vole au secours du patrimoine wallon

Il l'a vue, il l'a voulue, elle est (presque) vendue: la basilique de Cointe (Liège) a tapé dans l'oeil du milliardaire néerlandais Arthur Paes, qui a décidé de racheter le bâtiment, annonce La Dernière-Heure jeudi sur son site Internet. Le milliardaire est aussi candidat à l'achat du parc et deux maisons qui se trouvent sur le terrain,

Le conseiller communal d'Esneux André Gauthier avait alerté mercredi le milliardaire de la fin inéluctable de l'édifice religieux s'il n'était pas rapidement restauré. Déjà convaincu par les photos, Arthur Paes s'est rendu sur place jeudi matin, a visité l'ensemble "de la cave au grenier", selon André Gauthier, et a fait part, à l'issue de la visite, de son intention d'acheter le tout.

Les négociations concernant le prix de cette propriété de 16.000 m2 devraient commencer dès la semaine prochaine. Le cabinet Lutgen a déjà été contacté pour parler de la procédure de classement de l'extérieur du bâtiment.

Arthur Paes souhaite rénover la basilique à l'identique et y installer -par exemple- un centre de conférences. "Mais une fois qu'il aura dormi dessus, je suis sûr qu'il aura encore plein d'autres idées! ", lance un André Gauthier ravi de la tournure des événements. Le milliardaire n'y installera en tout cas ni bordel, ni dancing, comme le stipule l'ASBL gérante.

Les deux hommes se connaissent depuis quelques années déjà, quand le milliardaire a racheté le château Le Fy, à Esneux, pour le rénover entièrement. Arthur Paes, 50 ans, est également roi de Somey, au Ghana, où il règne sur plus de 300.000 âmes. (SLE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés