Un monitoring défectueux à l'hôpital de Jolimont de La Louvière

Louise, 10 mois, a perdu la vie mardi matin à l'hôpital de Jolimont de La Louvière alors que l'appareil auquel était relié l'enfant indiquait toujours des paramètres vitaux, rapporte mercredi un quotidien francophone. L'hôpital a décidé d'avoir recours au parquet de Mons.

Mardi matin, vers 7h00, la maman de Louise, Martine, a constaté que sa petite fille âgée de 10 mois ne vivait plus alors qu'elle dormait à côté et qu'elle n'a été alertée par aucun signal. Le monitoring auquel était relié l'enfant fonctionnait toujours, la saturation indiquait un rythme cardiaque oscillant entre 180 et 220.

"Louise avait des problèmes respiratoires depuis sa naissance. Alors que j'avais accouché à Nivelles, j'ai été transférée à Jolimont. Ils connaissaient bien le dossier de la petite et savaient que son état nécessitait une attention particulière. Elle a probablement fait de l'apnée", raconte la maman.

L'hôpital de Jolimont, par la voix de son attachée de presse, Delphine Deneufbourg, a indiqué vouloir faire preuve de transparence et a décidé d'avoir recours au parquet de Mons. (HIE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés