Publicité

Un nouveau président plus vite que prévu au CD&V ?

Le CD&V va peut-être se choisir un nouveau président avant qu'un nouveau gouvernement fédéral soit nommé, rapporte samedi De Morgen. L'intention du parti était de laisser la présidence par intérim à Wouter Beke jusqu'à la fin des négociations de formation du gouvernement, mais celles-ci durent trop longtemps, estiment les chrétiens démocrates flamands.

Selon le quotidien, l'hypothèse d'une élection interne plus tôt que prévu est prise de plus en plus au sérieux. Le groupe CD&V au parlement flamand est notamment partisan d'élections dans un futur proche. "Nous risquons de nous retrouver dans une situation d'intérim interminable", indique le chef de groupe, Ludwig Decaluwé.

De Morgen précise également que Wouter Beke semble susciter la satisfaction générale au sein du parti en tant que président. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés