Publicité
Publicité

Un pédophile libéré retourne habiter près de sa victime à Adinkerke

Depuis sa libération, un pédophile qui est revenu à son ancienne adresse à Adinkerke (La Panne) suscite le désespoir de la famille de sa victime, écrivent jeudi Het Nieuwsblad et De Standaard.