Publicité
Publicité

Un programme de prévention de la "radicalisation violente" à tous les niveaux de pouvoir

Le comité ministériel restreint s'est saisi vendredi d'une note d'une vingtaine de pages de la ministre de l'Intérieur et de l'Égalité des chances Joëlle Milquet envisageant un programme de prévention de la "radicalisation violente" à développer avec tous les niveaux de pouvoir du pays.