Publicité

Un tiers des adolescents victimes de cyberharcèlement

Un jeune sur trois (34,3 pc) a déjà été victime de harcèlement sur internet et un jeune sur cinq (21,2 pc) déclare en avoir été l'auteur, révèle une enquête réalisée par l'Observatoire des droits de l'internet et présentée lundi à l'occasion du "Safer Internet Day".

Cette année, le "Safer Internet Day" est placé sous le signe du cyberharcèlement, un phénomène qui concerne de plus en plus de jeunes. A cette occasion, l'Observatoire des droits de l'internet a publié un rapport et un avis à ce sujet.

Photos sur un blog, mails d'insultes anonymes, fausses rumeurs, envoi de virus, le cyberharcèlement peut se traduire de diverses manières. Les formes les plus fréquentes de harcèlement sont l'envoi de menaces ou d'insultes ou le fait de s'introduire dans la messagerie de quelqu'un et d'en modifier le mot de passe.

Dans le cadre du "Safer Internet Day", soutenu en Belgique entre autres par Child Focus, une vidéo sera diffusée en télévision et sur internet afin de sensibiliser parents et enfants à cette problématique.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés