Publicité
Publicité

Une centaine de personnes dénoncent la grâce accordée à un pédophile espagnol au Maroc

Une centaine de personnes se sont rassemblées samedi après-midi devant l'ambassade du Maroc à Etterbeek, pour dénoncer la grâce accordée fin juillet par le roi du Maroc Mohamed VI au pédophile espagnol Daniel Galvan. Daniel Galvan avait été condamné en 2011 à trente ans de prison pour viol sur onze enfants âgés de 4 à 15 ans.