Publicité
Publicité

Une charte "Webetic" pour encadrer le surf des enfants sur Internet

La vice-première ministre en charge de l'Égalité des chances, Joëlle Milquet, et le secrétaire d'État en charge de la politique des familles, Melchior Wathelet, ont signé samedi, à Tubize, à l'occasion de la journée internationale des droits de l'enfant une charte "Webetic". Cet engagement complète le programme du même nom lancé il y a quelques mois.

Le programme "Webetic", élaboré en collaboration avec Child Focus, repose sur un site internet (www.webetic.be) et des animations proposées aux parents afin de pouvoir encadrer le surf des enfants sur Internet et ce, dans un but de protection face aux sites à contenu pornographique ou raciste/xénophobe, de lutte contre le cyber-harcèlement ou encore de protection de la vie privée sur Facebook.

La charte fait référence à l'article 13 de la Convention des droits de l'enfant prévoyant que le jeune puisse se documenter et s'exprimer librement. Toutefois un autre droit de l'enfant précise que ceci doit pouvoir être fait sans danger.

Pour ce faire, les signataires de la charte se sont encouragés à favoriser les collaborations entre différents niveaux de pouvoirs (autorités fédérales, communautaires, régionales et locales) afin d'assurer l'encadrement parental, scolaire et d'animation nécessaires à l'exercice de ce droit des enfants à communiquer.

Dans la partie francophone du pays, une cinquantaine d'animations sont ou seront proposées aux parents, comme samedi à l'espace public numérique de Tubize. Un programme similaire existe également au nord du pays.

(COR 805)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés