Publicité
Publicité

Une dispute familiale est à l'origine du fort Chabrol à Anderlecht

Une dispute familiale a été à l'origine du fort Chabrol qui s'est produit mercredi à Anderlecht, a indiqué la porte-parole du parquet de Bruxelles. Le forcené, qui était en possession d'une arme à feu et menaçait de tirer, a été intercepté par une unité d'intervention spéciale de la police fédérale et privé de sa liberté. Il n'y a pas eu de blessés.