Une école d'Hoogstraten informe des parents sur des abus sexuels commis il y a 50 ans

L'école Klein Seminarie à Hoogstraten a informé des parents et des élèves sur des rumeurs concernant des abus sexuels qui se seraient déroulés il y a 50 ans dans l'établissement, écrit vendredi la Gazet van Antwerpen dans ses pages régionales.

"La semaine dernière, nous avons été informés de possibles abus sexuels commis dans l'école par un prêtre fin des années 1950, début des années 1960", a expliqué le directeur Michel De Laet. "Nous avons alors tenu au courant l'administration de l'école et elle a pris les mesures nécessaires en concertation avec l'évêché." Le prêtre, très âgé, ne peut désormais plus entrer dans l'établissement.

"Dans le même temps, nous ne souhaitions pas étouffer les rumeurs et nous avons décidé de communiquer ouvertement début de cette semaine avec les parents et les élèves. Ces derniers ont montré beaucoup de confiance envers l'école et il était de notre ressort de les informer à temps, avant qu'ils n'apprennent l'information via d'autres canaux. De plus, nous serons attentifs aux élèves qui se poseraient des questions."

L'école Klein Seminarie compte 1.270 élèves: 210 dans l'enseignement fondamental et 1.060 en secondaire. Elle accueille 150 internes. (325)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés