Publicité

Une épidémie de grippe prévue après Noël

Le risque de contracter une grippe va considérablement augmenter au cours des semaines et mois prochains. La vaccination contre la maladie en décembre et janvier reste donc importante pour se protéger contre l'épidémie à venir. On s'attend à ce que l'épidémie, liée à la saison, atteigne son pic traditionnel entre janvier et mars.

Il faut deux à trois semaines pour que le vaccin offre une protection contre la grippe. Il est donc encore temps de se faire vacciner, a indiqué mardi le fournisseur de vaccins Sanofi Pasteur MSD.

"Les gens doivent continuer à se faire vacciner en décembre et début janvier pour se protéger eux-mêmes et leurs familles. C'est surtout important pour les personnes âgées étant donné qu'elles sont extrêmement sensibles à la grippe et ses développements", a déclaré le professeur Koos van der Velden du European Centre for the Disease Control en Prevention (ECDC).

Le virologue Marc Van Ranst (KUL) partage cet avis. "Pour l'instant, il y a encore trop peu de cas de grippe connus pour parler d'épidémie. Comme chaque année, le pic est attendu en janvier et même en février. Durant les fêtes de fin d'année, les personnes sont davantage en contact les unes avec les autres ce qui facilite la propagation de la maladie".

(FLO)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés