Publicité
Publicité

Une solution se dessine pour certains Roms slovaques expulsés de la gare du Nord

Une vingtaine de Roms slovaques expulsés lundi de la gare du Nord, seront vraisemblablement hébergés dans une structure de Fedasil (Agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile), a indiqué Bernard Devos, délégué général aux droits de l'enfant. 70 Roms slovaques - parmi lesquels 28 enfants, se sont retrouvés à la rue après avoir été expulsés lundi de la gare de Nord.