Publicité
Publicité

Van Rompuy s'inquiète d'avoir "perdu la moitié de son électorat" au Conseil européen

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, s'est inquiété mardi, sur le ton de la boutade, d'avoir "perdu la moitié de son électorat" depuis sa désignation par les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 fin 2009.