Verhofstadt prêt à un "nouveau compromis" sur la Constitution de l'UE

Le Premier ministre, Guy Verhofstadt, s'est déclaré vendredi prêt à un "nouveau compromis" sur la Constitution européenne, tout en écartant un abandon du texte actuel, qui serait une "insulte" aux 18 États membres l'ayant ratifié.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect