Verhofstadt prêt à un "nouveau compromis" sur la Constitution de l'UE

Le Premier ministre, Guy Verhofstadt, s'est déclaré vendredi prêt à un "nouveau compromis" sur la Constitution européenne, tout en écartant un abandon du texte actuel, qui serait une "insulte" aux 18 États membres l'ayant ratifié.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés