"Vlaanderen in Actie" en bonne voie, mais gare à la crise du fédéral

Pas moins de 95 pour cent des 335 projets repris dans le plan "Vlaanderen in Actie" du gouvernement flamand sont en chantier, s'est félicité vendredi le ministre-président flamand Kris Peeters, mettant toutefois en garde contre un possible ralentissement dû à la crise du gouvernement fédéral.

Selon le monitoring présenté par M. Peeters, 12 projets sont en retard et deux n'ont pas encore démarré, mais le reste est en chantier.

"Vlaanderen in Actie" a pour ambition de placer la Flandre au sommet des régions d'Europe dans chaque domaine de la société.

Pour y parvenir, ainsi que pour mettre en oeuvre l'accord du gouvernement flamand, 335 projets avaient été identifiés, allant du dépistage des talents à la création d'une Société flamande de l'énergie en passant par le remembrement du réseau routier, etc.

"Notre monitoring montre que nous respectons les balises fixées. Je pense que notre communication est ainsi très transparente", a commenté M. Peeters.

La crise au niveau du fédéral menace toutefois de freiner certains projets, a averti le ministre-président. "Cela n'a pas encore été le cas jusqu'à présent, mais ce le sera sans doute si la crise se prolonge encore longtemps", a-t-il ajouté.

(VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés