Vol d'un dossier au greffe de Gand: la femme et son frère risquent 5 ans de prison

La femme et son frère qui ont volé au greffe correctionnel de Gand des pièces du dossier de Davy Hendrickx condamné mercredi par la cour d'assises de Gand, ont été interpellés. Ils risquent jusqu'à cinq ans d'emprisonnement. Les pièces volées les plus importantes ont été retrouvées.

La femme et son frère se sont présentés à 11h45 au greffe. Ils souhaitaient se pourvoir en cassation contre l'arrêt de la cour d'assises de Gand qui a condamné Davy Hendrickx à trois mois de prison pour l'incendie ayant coûté la vie aux deux fils et au mari de la femme.

"Ils avaient accès aux documents comme partie dans cette affaire", a expliqué le parquet. "Ils étaient très en colère en raison du récent arrêt et ont emporté d'importantes pièces du dossier. Le greffier a essayé de les arrêter, sans y parvenir."

Les polices locale et fédérale ont immédiatement entamé des recherches. Les magistrats et les jurés dans cette affaire ont été directement avisés du vol car leur adresse figurait dans les documents. Un acte de vengeance ne pouvait être exclu. "Nous n'avions aucune idée sur le mobile des suspects, et ne pouvions prendre aucun risque. L'homme a été interpellé à Gentbrugge, où il est domicilié. La femme, à Saint-Nicolas", a déclaré un porte-parole du parquet.

Les principaux documents pris par l'homme ont été retrouvés. Certaines annexes emportées par la femme ont disparu. Le procureur a demandé l'arrestation des individus. Un juge d'instruction décidera vendredi soir de décerner ou non un mandat d'arrêt. (232)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés