Wezembeek-Oppem: des armes chez des membres du Voorpost

Une matraque et des armes à feu ont été retrouvées aux domiciles de deux activistes interpellés pour du vandalisme communautaire, a-t-on appris au parquet de Bruxelles samedi.

Bart V. Et Bart B., âgés tous deux de 25 ans,et originaires respectivment de Zaventem et de Grimbergen, ont été surpris alors qu'ils effectuaient des graffitis sur des panneaux électoraux vendredi vers 5H du matin. Membre du groupe nationaliste flamand Voorpost, ils sont tous les deux connus pour plus d'une quarantaine de faits.

La police a retrouvé au domicile de Bart V. trois armes à feu. Chez Bart B. les enquêteurs ont découvert une matraque télescopique. Un juge d'instruction a été saisi et le parquet a requis un mandat d'arrêt à l'encontre des deux individus.

Depuis cette semaine, les autorités communales de Wezembeek-Oppem ont décidé d'appliquer le principe de "tolérance zéro" contre toutes les incivilités, agressions et autres actes de vandalisme à caractère communautaire ou linguistique sur tout le territoire communal, avait indiqué vendredi le bourgmestre en fonction, François van Hoobrouck, précisant que les auteurs devraient supporter tous les frais de nettoyage et de réparation de la totalité des dégradations qui ont été commises.

La commune se constituera partie civile contre ces deux personnes, identifiées comme étant totalement extérieures à la commune. (ROJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés