Wyclef Jean présente sa candidature à la présidence haïtienne à Hoogstraten

L'agriculture et l'enseignement sont les priorités pour Haïti dans les prochaines années, a indiqué vendredi soir le chanteur Wyclef Jean, au cours d'une conférence de presse organisée en marge des Fêtes antillaises à Hoogstraten (nord d'Anvers).

La conférence de presse a été suivie par une cinquantaine de journalistes de la presse nationale et internationale. L'ancienne figure de proue des Fugees, Wyclef Jean, a développé quelques enjeux des élections présidentielles prévues le 28 novembre en Haïti.

Pour le chanteur et candidat à la présidence, l'agriculture est un secteur clé de ce scrutin car Haïti dépend trop des importations.

En outre, le système d'enseignement doit également être consolidé en vue de contrer la corruption. "Si personne n'a d'argent ou de travail, cela mène inévitablement à la corruption. Je veux changer cela en m'appuyant sur les jeunes même si je ne pourrai pas rétablir en cinq ans de temps ce qui a été entretenu pendant 200 ans", a précisé le chanteur qui sortira un nouvel album dans les prochaines semaines.

Il ajoute que le scrutin ne se concentre pas sur sa personne mais bien sur le peuple haïtien.

Initialement programmé le samedi aux Fêtes antillaises de Hoogstraten, le concert de Wyclef Jean a été avancé afin de lui permettre de rejoindre son pays pour y remplir des obligations liées à sa candidature. (346)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés