"Yvonne, Princesse de Bourgogne" ouvre la nouvelle saison à la Monnaie

La Monnaie entame sa saison 2010-2011 par la représentation de l'opéra de Philippe Boesmans "Yvonne, Princesse de Bourgogne". L'oeuvre a reçu un accueil très positif lors de sa création en janvier 2009 à l'Opéra national de Paris. Les représentations à Bruxelles ont lieu dans le cadre et avec le soutien de la présidence belge de l'Union européenne.

"Yvonne, Princesse de Bourgogne" est une sorte de conte de fée "à l'envers" entre rêve et cauchemar. La laideur de l'héroïne et son mutisme provoquent dans son entourage fascination, trouble et cruauté.

Le compositeur est bien connu du public de la Monnaie où plusieurs de ses oeuvres ont été créées ou représentées comme La Passion de Gilles (1983), les Trakl-lieder (1987), Reigen (1993), Wintermärchen (1999) et Julie (2005).

Patrick Davin dirigera l'Orchestre symphonique de la Monnaie, secondé par Rachid Safir à la direction des Choeurs de la Monnaie. La mise en scène est de Luc Bondy.

La distribution compte des chanteurs déjà bien connus de la Monnaie ainsi que de nouveaux venus dont Paul Gay en Roi Ignace, Mireille Delunsch en Reine Marguerite - et Lisa Houben pour deux représentations -, l'actrice Dörte Lyssewsky pour Yvonne de Bourgogne, Hanna Esther Minutillo en Isabelle, Jason Bridges en Cyrille, Jean-Luc Ballestra en Cyprien et Guillaume Antoine pour l'Innocent. Marcel Reijans et Werner Van Mechelen feront leurs débuts dans les rôles du Prince Philippe et du chambellan. (OSN)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés