Publicité

19 rebelles tués dans des raids aériens au Pakistan

Dix-neuf rebelles présumés ont été tués dimanche dans des bombardements aériens des forces pakistanaises dans le nord-ouest du pays, dans le cadre d'une vaste offensive dans les zones tribales.

Par ailleurs, des responsables de l'armée ont fait savoir qu'un adjoint du maulana Fazlullah, un commandant des talibans dans la vallée de Swat, avait été tué dans d'autres combats.

Au moins six insurgés considérés comme proches des talibans ont été tués dans le Waziristan du nord et trois dans le district tribal de Orazkai, près du site où s'était écrasé vendredi un hélicoptère militaire MI-17 transportant 26 membres des forces de sécurité. Un accident dû à une défaillance selon l'armée mais revendiqué comme une victoire par les talibans.

Au nord de la principale ville de la vallée de Swat, Mingora, une intervention d'hélicoptères de combats a fait "au moins dix tués" parmis les rebelles, a déclaré au téléphone à l'AFP le major Nasir Khan depuis Mingora.

D'autres frappes aériennes ont eu lieu dimanche matin à environ 20 km à l'ouest de Miranshah, le chef lieu de la région montagneuse et semi-autonome du Waziristan du nord, limitrophe de l'Afghanistan. (CYA)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés