370.000 sans-abri dans 300 campements improvisés à Port-au-Prince

Huit jours après le séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier, plus de 300 campements improvisés regroupent environ 370.000 sans abri à Port-au-Prince, a estimé mercredi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Les campements improvisés sont éparpillés dans la ville, regroupant environ 370.000 personnes "vivant dans des abris de fortune, sans accès à des réseaux d'eau", selon les données recueillies sur place par l'OIM et ses partenaires.

"Des quartiers entiers sont vides. Les plus pauvres d'entre les pauvres sont restés dans la ville, mais beaucoup de gens ont quitté Port-au-Prince, la plupart pour se rendre dans d'autres villes où ils ont de la famille ou des amis", a commenté le chef de la mission de l'OIM sur place Vincent Houver, cité dans un communiqué de l'organisation. (GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés